Migration Netvibes vers Google Reader/iGoogle

Contraint et forcé suite à un blocage de Netvibes sur mon lieu de travail, je viens de migrer de Netvibes vers Google Reader aprés un tentative avec iGoogle.

Exportation de mes flux/widget Netvibes

La première étape de ma migration est l’exportation au format OPML de mes flux / widget. Pour cela, il faut aller dans Profil -> Éditer le profil -> Flux -> Exporter mes flux.

Un fichier zip vous sera alors proposer au téléchargement. Le fichier zip contient 1 fichier OPML par page Netvibes.

iGoogle

J’ai d’abord fais un tentative de migration vers iGoogle. Voyons comment importer la configuration puis je vous dirais pourquoi je ne suis pas resté sur iGoogle pour me tourner vers google reader.

Importation

Pour importer la configuration, il faut aller dans les Paramètres d’iGoogle. En bas de page, vous trouverez la fonction d’import/export.

Si vous tentez d’importer votre configuration via un fichier OPML, vous obtiendrez un message d’erreur vous indiquant que votre fichier n’est pas correct. En effet, iGoogle ne supporte pas l’OPML. Heureusement, il existe un outil qui permet de générer un fichier compréhensible par iGoogle à partir d’un fichier OPML. L’outil se trouve à cette adresse :

http://googlesystem.blogspot.com/2008/07/import-opml-files-to-igoogle.html

Vous copiez le contenu de votre fichier OPML, vous cliquez sur Convert OPML to iGoogle’s format et vous obtenez un fichier au format iGoogle.

L’opération n’est pas encore terminé. En effet, le résultat obtenu n’est qu’une partie du fichier de configuration au format iGoogle. Pour cela, exporter votre configuration iGoogle en cliquant sur le bouton Exporter. Vous obtenez un fichier iGoogle-settings.xml. Copier-le afin d’avoir une copié de sauvegarde en cas de fausse manipulation.

Ouvrez le fichier iGoogle-settings.xml dans un éditeur de texte et copiez le résultat obtenu via l’outil de tranformation avant la ligne qui contient </GadgetTabML>.

Sauvegarder votre fichier. Importer le dans iGoogle. Et voila !!

Essai non concluant

Voici les raisons qui m’ont fait migrer vers Google Reader ou plutôt qui ne m’ont pas fais rester sous iGoogle  :

  • iGoogle est plus orienté widget que flux RSS. N’ayant pratiquement que des flux RSS, Google Reader est plus approprié pour cet usage.
  • Non affichage du nombre des nouveaux billets par flux/onglet.
  • La configuration des flux est très sommaire (seulement le nombre de billet affichés, limité à 9) par rapport à Netvibes.

Google Reader

Importation

L’importation dans Google Reader est beaucoup plus simple puisque compatible avec le format OPML.  Pour cela, il faut dans les paramètres et aller dans l’onglet Importer/Exporter. Sélectionner votre fichier OPML à importer et voila.

Au niveau configuration, j’utilise l’affichage liste que je trouve plus pratique et lisible. Voici les principaux avantages que je trouve par rapport à Netvibes :

  • Possibilité de tagger vos flux
  • Sauvegarde des billets : Le billet est toujours disponible même si celui ci n’est plus disponible dans le flux RSS.
  • Statistique concernant vos lectures
  • Proposition de flux en fonction de vos goûts
  • Simplicité d’utilisation

3 réflexions au sujet de « Migration Netvibes vers Google Reader/iGoogle »

  1. Merci pour l’astuce ! Obligé de faire une migration aussi à cause du boulot (Netvibes bloqué).

    Par contre, la mise en page sur iGoogle et Google Reader c’est pas tip top :-/

    Et j’ai pas trouvé grand chose pour améliorer ça dans les paramètres…

  2. Personnellement j’utilise l’extension Better GReader sous firefox pour avoir un affichage en couleur (Un site = une couleur). Pour cela, il faut aller dans les préférences de l’extension, Onglet View et cocher l’option Colorful List View). Pas mal d’autres options sont disponibles

  3. Bonjour,

    2 d’entre vous ont indiqué que leur société leur a bloqué l’accès à Netvibes. Quelle en était la raison?
    Personnellement, j’utilise Netvibes et Google Reader et leur complémentarité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *