Docky

Docky est un dock, comme disponible sous Mac OS X. Il est développé en C# et fonctionne donc via mono, l’implémentation .NET sous linux. Son utilisation permet de se substituer à un tableau de bord.

Installation

Docky est disponible dans les dépôts d’Ubuntu, mais pour une version plus à jour, on privilégiera l’installation via son PPA.

Ajouter le PPA via la commande suivante :

sudo add-apt-repository ppa:docky-core/ppa

Installer docky en cliquant ici ou via la ligne de commande suivante :

sudo apt-get install docky

Configuration

Le lancement de l’application se fait via le menu Applications > Accessoires. Docky s’utilisant en remplacement d’un panel, le plus simple est de le lancer automatiquement au démarrage de la session. Pour cela, allons dans les paramètres de docky en cliquant sur l’ancre rouge ou via clic droit puis Préférences.

Le lancement automatique se fait en activant « Démarrer lorsqu’un utilisateur se connecte » dans l’onglet Docks.

Par défaut, le dock ne prend pas toute la place en largeur. Afin d’avoir un comportement identique à un tableau de bord, il faut activer l’option mode tableau de bord.

Parametres de Docky

Docky supporte les thèmes, et il est possible de configurer le type de masquage, la taille des icônes, …

Il est également possible d’ajouter à la liste des applications lancé des docklets, petits widget comme :

  • Gmail
  • Corbeille
  • Afficher le bureau

Configuration des docklets

Docky supporte également des greffons qui permettent d’ajouter des fonctionnalités au dock ou au applications lancé comme :

  • le contrôle de Rhytmbox/ Banshee,
  • l’affichage du taux de transfert de transmission
  • Gestion du statut et disponibilité sous Pidgin

Voici un petit screenshot de mon Docky pour finir :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *